TREMBLAY (93) – THÉÂTRE / ÉCHANGE

le 23/11/19

ANGUILLE SOUS ROCHE

Mise en scène : Guillaume Barbot, d’après le roman d’Ali Zamir, 

avec Déborah Lukumuena

©Pascal Victor

Quelque part dans l’océan Indien, une jeune femme se noie.

Ses forces l’abandonnent mais sa pensée, tel un animal sur le point de mourir, se cambre : dans un ultime sursaut de vie et de révolte, la naufragée convoque, dans un monologue étourdissant, les personnages de sa courte vie…

Anguille, jeune fille de 17 ans au tempérament de feu, n’en a pas fini avec son histoire.

Elle est une femme puissante, vibrante et révoltée, qui fait le choix de la liberté et de la résistance

 

ÉCHANGE après la représentation, avec l’équipe artistique du spectacle, La Cimade et le public, au micro de Radio TLA, l’émission radio du Théâtre Louis Aragon.

 

Réservations : 01 49 63 70 58 – reservation@tla-tremblay.fr

THÉÂTRE LOUIS ARAGON Scène conventionnée d’intérêt national Art et création ; danse 24, boulevard de l’hôtel de ville – 93290 Tremblay-en-France

Tous les événements de la région
infos pratiques région
COORDONNÉES DE LA RÉGION :

Déléguée nationale en région :
Anne-Laure CHARRIER
01 40 08 05 34
poste-idf@lacimade.org

À SAVOIR :

https://www.lacimade.org/regions/ile-de-france/

Les questions migratoires sont au cœur du débat public en France, en Europe et dans le monde. Elles sont instrumentalisées à des fins électoralistes, et nourries par des politiques de plus en plus coercitives et inhumaines.

Pour cette nouvelle édition, le festival Migrant’scène a choisi de mettre à l’honneur les multiples formes de résistances qui s’opposent au regain de haine et de discriminations envers les personnes étrangères.

  • Résister aujourd’hui en tirant les leçons du passé
  • Résister aux contre-vérités, aux amalgames et à la tentation du tout sécuritaire
  • Résister aux lois qui définissent la solidarité comme un délit
  • Résister en tant que personne étrangère
  • Résister à la fabrique de l’exclusion et à la division des exclu·e·s
  • Résister aux stéréotypes, l’exemple des femmes migrantes
  • Résister en tant qu'artiste …

Nous interrogerons les politiques migratoires en croisant les regards des milieux de la culture, de la recherche, de l’art et de la solidarité.

Projections, débats, concerts, théâtre, expositions, performances, avec des historien·ne·s, des dramaturges, des artistes, des musicien·ne·s exclu·e·s, des citoyen·ne·s solidaires, autant de rencontres et d’échanges dans 20 lieux à Paris et en Île-de-France pour partager nos analyses, nos inspirations et nos initiatives.