SAINT-OUEN – Théâtre « Désobéir »

le 18/11/21

A 20h00 (Durée : 1h15)
Texte de Julie Berès, Kevin Keiss, et Alice Zeniter. Conception et mise en scène : Julie Berès.

« Faut-il désobéir pour vivre ? »
Julie Berès a posé cette question à des filles et petites-filles d’immigré.e.s qu’elle a rencontrées à Aubervilliers.
Elle sonde les rêves et les révoltes de 4 jeunes femmes, à l’énergie communicative.
Entre fidélité et refus du poids de l’héritage, elles racontent leur rapport à la religion, à la famille, à l’amour, au sexe, à la justice, au racisme.
Avec gouaille et humour, elles témoignent de leurs conquêtes, elles portent les voix de toutes celles qui un jour ont dû désobéir, résister, dire non, pour être libres et vivre pleinement leur vie.

A 19h00, RENCONTRE : La Cimade sera présente avant le spectacle pour dialoguer avec le public.

Tarifs : 12€ -16€
Réservation : resa@espace-1789.com – 01 40 11 70 72
Autre représentation : vendredi 19 novembre à 20h00.

ESPACE 1789 - 2 Rue Alexandre Bachelet - 93400 Saint-Ouen

Tous les événements de la région
infos pratiques région
COORDONNÉES DE LA RÉGION :

Déléguée nationale en région :
Anne-Laure CHARRIER
01 40 08 05 34
poste-idf@lacimade.org

À SAVOIR :

https://www.lacimade.org/regions/ile-de-france/

Les questions migratoires sont au cœur du débat public en France, en Europe et dans le monde. Elles sont instrumentalisées à des fins électoralistes, et nourries par des politiques de plus en plus coercitives et inhumaines.

Pour cette nouvelle édition, le festival Migrant’scène a choisi de mettre à l’honneur les multiples formes de résistances qui s’opposent au regain de haine et de discriminations envers les personnes étrangères.

  • Résister aujourd’hui en tirant les leçons du passé
  • Résister aux contre-vérités, aux amalgames et à la tentation du tout sécuritaire
  • Résister aux lois qui définissent la solidarité comme un délit
  • Résister en tant que personne étrangère
  • Résister à la fabrique de l’exclusion et à la division des exclu·e·s
  • Résister aux stéréotypes, l’exemple des femmes migrantes
  • Résister en tant qu'artiste …

Nous interrogerons les politiques migratoires en croisant les regards des milieux de la culture, de la recherche, de l’art et de la solidarité.

Projections, débats, concerts, théâtre, expositions, performances, avec des historien·ne·s, des dramaturges, des artistes, des musicien·ne·s exclu·e·s, des citoyen·ne·s solidaires, autant de rencontres et d’échanges dans 20 lieux à Paris et en Île-de-France pour partager nos analyses, nos inspirations et nos initiatives.