PARIS 11e – SOIRÉE DÉBAT / MUSIQUE 17H30-20H30

le 18/11/19

 

POUR LA DEFENSE DES DROITS DES FEMMES ETRANGERES FACE AUX VIOLENCES 

De 18h à 20h30 à la Mairie du 11ème arrondissement. Accueil à partir de 17h30. 

 

© Claudie Lesselier

Les femmes étrangères, comme toutes les femmes, peuvent être confrontées à des violences, familiales ou conjugales.

Cependant, en tant que femme étrangère, les violences particulières qu’elles peuvent subir sont aggravées par la précarité de leur statut administratif en France.

 

 

Les femmes migrantes, victimes d’une double violence, ne peuvent souvent pas se défendre efficacement en l’absence de possession d’un titre de séjour, ou d’une obtention conditionnée par une vie en couple avec un compagnon ou un mari.

Organisée par le réseau ADFEM dans le cadre de la « Journée de lutte contre les violences faites aux femmes », cette soirée – débat alternera interventions de professionnelles et interlude musical par Samia Diar, auteure et compositrice.

 

ADFEM (Actions et Droits pour les Femmes Exilées et Migrantes) est un réseau qui réunit plusieurs associations et collectifs de défense des droits des femmes.

Cimade Ile de France, FASTI, Femmes de la Terre, Fédération nationale solidarité femmes, Fédération nationale des CIDFF, Ligue des femmes iraniennes pour la démocratie, Maison des femmes de Paris, RAJFIRE.

 

Entrée libre

Pour plus d’infos : rajfire.asso@gmail.com ; liguefemmesiraniennes.lfid@gmail.com 

MAIRIE DU 11e ARRONDISSEMENT Place Léon Blum - 75011 Paris

Tous les événements de la région
infos pratiques région
COORDONNÉES DE LA RÉGION :

Déléguée nationale en région :
Anne-Laure CHARRIER
01 40 08 05 34
poste-idf@lacimade.org

À SAVOIR :

https://www.lacimade.org/regions/ile-de-france/

Les questions migratoires sont au cœur du débat public en France, en Europe et dans le monde. Elles sont instrumentalisées à des fins électoralistes, et nourries par des politiques de plus en plus coercitives et inhumaines.

Pour cette nouvelle édition, le festival Migrant’scène a choisi de mettre à l’honneur les multiples formes de résistances qui s’opposent au regain de haine et de discriminations envers les personnes étrangères.

  • Résister aujourd’hui en tirant les leçons du passé
  • Résister aux contre-vérités, aux amalgames et à la tentation du tout sécuritaire
  • Résister aux lois qui définissent la solidarité comme un délit
  • Résister en tant que personne étrangère
  • Résister à la fabrique de l’exclusion et à la division des exclu·e·s
  • Résister aux stéréotypes, l’exemple des femmes migrantes
  • Résister en tant qu'artiste …

Nous interrogerons les politiques migratoires en croisant les regards des milieux de la culture, de la recherche, de l’art et de la solidarité.

Projections, débats, concerts, théâtre, expositions, performances, avec des historien·ne·s, des dramaturges, des artistes, des musicien·ne·s exclu·e·s, des citoyen·ne·s solidaires, autant de rencontres et d’échanges dans 20 lieux à Paris et en Île-de-France pour partager nos analyses, nos inspirations et nos initiatives.