PARIS 11e – PROJECTION / DÉBAT 20H30

le 21/11/19

Tidiane

Documentaire de Laure-Anne Bomati, France, 2019, 56min

 

En 2006, Tidiane, 23 ans, est un des « 1000 de Cachan », un ancien occupant de ce lieu que les journalistes avait appelé « le plus grand squat de France ». Ivoirien, il a fui la guerre en laissant derrière lui ses deux enfants.

Laure-Anne Bomati, a filmé leurs rencontres pendant 11 ans

« C’est dans une minuscule chambre d’hôtel que j’apprends peu à peu à le connaître. J’écoute ses coups de gueule, je participe de ses éclats de rire …

 … dans sa nouvelle maison, nous faisons revivre le passé. J’invite Tidiane à jouer avec ses souvenirs, pour revenir sur l’histoire de Cachan, son histoire à lui, notre histoire commune »

 

DÉBAT: COMMENT RÉSISTER AU LABYRINTHE JURIDIQUE POUR (RE)CONSTRUIRE SA VIE ?

En présence de la réalisatrice, Laure-Anne Bomati et de Chrisphophe Deltombe, président de La Cimade

 

Entrée libre 20h30

AEPP (Association des Étudiants Protestants de Paris) 4 rue Titon 75011

Tous les événements de la région
infos pratiques région
COORDONNÉES DE LA RÉGION :

Déléguée nationale en région :
Anne-Laure CHARRIER
01 40 08 05 34
poste-idf@lacimade.org

À SAVOIR :

https://www.lacimade.org/regions/ile-de-france/

Les questions migratoires sont au cœur du débat public en France, en Europe et dans le monde. Elles sont instrumentalisées à des fins électoralistes, et nourries par des politiques de plus en plus coercitives et inhumaines.

Pour cette nouvelle édition, le festival Migrant’scène a choisi de mettre à l’honneur les multiples formes de résistances qui s’opposent au regain de haine et de discriminations envers les personnes étrangères.

  • Résister aujourd’hui en tirant les leçons du passé
  • Résister aux contre-vérités, aux amalgames et à la tentation du tout sécuritaire
  • Résister aux lois qui définissent la solidarité comme un délit
  • Résister en tant que personne étrangère
  • Résister à la fabrique de l’exclusion et à la division des exclu·e·s
  • Résister aux stéréotypes, l’exemple des femmes migrantes
  • Résister en tant qu'artiste …

Nous interrogerons les politiques migratoires en croisant les regards des milieux de la culture, de la recherche, de l’art et de la solidarité.

Projections, débats, concerts, théâtre, expositions, performances, avec des historien·ne·s, des dramaturges, des artistes, des musicien·ne·s exclu·e·s, des citoyen·ne·s solidaires, autant de rencontres et d’échanges dans 20 lieux à Paris et en Île-de-France pour partager nos analyses, nos inspirations et nos initiatives.