PARIS – Exposition photo « L’entre-deux-mondes » d’Anabell Guerrero

du 16/11/13 au 24/11/13
Montage

Née à Caracas, Anabell Guerrero travaille en France, au Venezuela et aux Caraïbes. Installée à Paris depuis de nombreuses années, l’artiste vénézuelienne a construit une œuvre qui questionne la contemporanéité des migrations et ouvre des perspectives qui renouvellent le regard sur l’exil, l’entre-deux-mondes, la frontière…

Dans son travail photographique, le portrait constitue un élément de référence, comme elle l’explique elle-même :
« Mon travail de photographe n’est pas un travail de reportage au sens traditionnel. Je ne fais pas des portraits des individus. Je recueille des indices, des signes, des détails du corps. Les mains. Les peaux. Tout un inconscient gestuel. C’est une autre forme de témoignage. En fragmentant le corps, l’identité, on découvre un monde, des paysages, des continents. En explorant les détails du visage, des mains (ce que Nicolas Ray appelle, dans le film de Wim Wenders, « le granit de l’identité »), on explore une nouvelle géographie ; une carte intime du monde. Sensible et sonore. » (extrait d’un entretien avec Christian Salmon)

Plus généralement, les migrations dont nous parle Anabell Guerrero apparaissent fréquemment comme des expériences subies, muettes, dépourvues de voix et de visage. Elles convoquent un silence que l’artiste a entrepris de rendre visible en photographiant des individus en transit. Elles interrogent un anonymat forcé qui conduit l’artiste à explorer les signes d’identité des réfugiés, à travers des fragments de visages, des empreintes et les lignes de la main, afin de réaliser une cartographie intime de l’exil.

Anabell Guerrero a reçu le prix Edouard Glissant 2012.
www.anabellguerrero.com

Maison des Métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris (entrée libre)

photo (c) Anabell Guerrero

Maison des Métallos, 94 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris, France

Tous les événements de la région
infos pratiques région
COORDONNÉES DE LA RÉGION :

Déléguée nationale en région :
Anne-Laure CHARRIER
01 40 08 05 34
poste-idf@lacimade.org

À SAVOIR :

https://www.lacimade.org/regions/ile-de-france/

Les questions migratoires sont au cœur du débat public en France, en Europe et dans le monde. Elles sont instrumentalisées à des fins électoralistes, et nourries par des politiques de plus en plus coercitives et inhumaines.

Pour cette nouvelle édition, le festival Migrant’scène a choisi de mettre à l’honneur les multiples formes de résistances qui s’opposent au regain de haine et de discriminations envers les personnes étrangères.

  • Résister aujourd’hui en tirant les leçons du passé
  • Résister aux contre-vérités, aux amalgames et à la tentation du tout sécuritaire
  • Résister aux lois qui définissent la solidarité comme un délit
  • Résister en tant que personne étrangère
  • Résister à la fabrique de l’exclusion et à la division des exclu·e·s
  • Résister aux stéréotypes, l’exemple des femmes migrantes
  • Résister en tant qu'artiste …

Nous interrogerons les politiques migratoires en croisant les regards des milieux de la culture, de la recherche, de l’art et de la solidarité.

Projections, débats, concerts, théâtre, expositions, performances, avec des historien·ne·s, des dramaturges, des artistes, des musicien·ne·s exclu·e·s, des citoyen·ne·s solidaires, autant de rencontres et d’échanges dans 20 lieux à Paris et en Île-de-France pour partager nos analyses, nos inspirations et nos initiatives.