MASSY – Amour et langues mêlées

le 21/11/14

20h : Le spectacle Amour et langues mêlées est né d’un atelier de création théâtrale, proposé par Richard Grolleau, comédien de la Compagnie Arti-Zanat’ dans le cadre du projet Avis de tempête mené en partenariat avec le Centre international de La Cimade et la Scène de musiques actuelles Paul B. Il réunit des résidents du centre de La Cimade et des habitants de Massy.

La représentation sera suivie d’une présentation du Centre international de La Cimade et d’un échange avec le public  sur ses missions et les problématiques des réfugiés.

Auditorium de l’opéra de Massy – 1, place de France – 91300 Massy (Entrée libre)

 

« De la diversité des rencontres  par le biais du théâtre, de la danse, de la musique et prenant comme prétexte  le thème de l’amour, s’élabore une forme artistique originale grâce  à l’engagement de chaque participant riche de sa propre culture et du désir de chacun de s’ouvrir à l’autre. ».

Intervenants
Richard Grolleau et Cyrus Hordé (Compagnie Arti-Zanat’) et les participants à l’atelier de création théâtrale : Ali Delawaran, Françoise Dovi Dahoui, Valdo Olympio, Joseph Mputu Landry, Cedrick Mulamba Kayoka, Nadia Nzeiyeli, Abdoulaye Diallo, Mady Koita, Nora Palm, Audrey Delepierre.
Sonia Laboureau
, responsable du Centre international de la Cimade

La Compagnie Arti-Zanat’
La Compagnie Arti-Zanat’ a été créée fin 2009 par Richard Grolleau, comédien et metteur en scène et Jana Diklic, administratrice – chargée de production.
Le projet de la compagnie s’est construit autour d’un désir de partager la pratique artistique avec des personnes en situation de fragilité où n’ayant pas accès de façon évidente à l’art. Arti-Zanat’ propose ainsi des ateliers d’accompagnement par le théâtre et met en place des projets dits « théâtre et société » que nous menons en partenariat étroit avec des acteurs duchamp social, d’une part, et des institutions culturelles, d’autre part.

Le Centre international de la Cimade
Depuis le début des années 1960, le Centre International de La Cimade à Massy a accueilli plus de 5000 personnes, hommes et femmes, étudiants et réfugiés, venant de plus de 100 pays. Aujourd’hui, 60 réfugiés statutaires, de 25 nationalités différentes, vivent sur ce site et 9 autres, isolés ou avec leurs familles, en appartements éclatés sur le département de l’Essonne. Les personnes accueillies mettent en place avec l’équipe du centre leur projet de vie et d’intégration dans leur nouvelle société d’accueil. La mission propre du Centre se définit comme suit : un accompagnement administratif et juridique, un accompagnement médical et psychologique, la construction et le suivi du projet de formation, l’élaboration d’un projet professionnel et la recherche active d’emploi, l’accompagnement vers le logement et le développement de liens avec la société d’accueil par des activités à caractère culturel.

 

1 Place de France, 91300 Massy, France

Tous les événements de la région
Étiquettes : ,
infos pratiques région
COORDONNÉES DE LA RÉGION :

Déléguée nationale en région :
Anne-Laure CHARRIER
01 40 08 05 34
poste-idf@lacimade.org

À SAVOIR :

https://www.lacimade.org/regions/ile-de-france/

Les questions migratoires sont au cœur du débat public en France, en Europe et dans le monde. Elles sont instrumentalisées à des fins électoralistes, et nourries par des politiques de plus en plus coercitives et inhumaines.

Pour cette nouvelle édition, le festival Migrant’scène a choisi de mettre à l’honneur les multiples formes de résistances qui s’opposent au regain de haine et de discriminations envers les personnes étrangères.

  • Résister aujourd’hui en tirant les leçons du passé
  • Résister aux contre-vérités, aux amalgames et à la tentation du tout sécuritaire
  • Résister aux lois qui définissent la solidarité comme un délit
  • Résister en tant que personne étrangère
  • Résister à la fabrique de l’exclusion et à la division des exclu·e·s
  • Résister aux stéréotypes, l’exemple des femmes migrantes
  • Résister en tant qu'artiste …

Nous interrogerons les politiques migratoires en croisant les regards des milieux de la culture, de la recherche, de l’art et de la solidarité.

Projections, débats, concerts, théâtre, expositions, performances, avec des historien·ne·s, des dramaturges, des artistes, des musicien·ne·s exclu·e·s, des citoyen·ne·s solidaires, autant de rencontres et d’échanges dans 20 lieux à Paris et en Île-de-France pour partager nos analyses, nos inspirations et nos initiatives.